Savoir bien vivre avec son asthme

Avec la pollution actuelle, nombreuses sont les personnes surtout les enfants qui présentent des problèmes d’asthme. Il ne s’agit pas à proprement parler d’une maladie, mais d’un état physiologique. De ce fait, il n’y a pas d’espoir d’en guérir, tôt ou tard les crises réapparaitront. Toutefois, à côté des traitements médicamenteux, quelques bonnes habitudes peuvent améliorer le quotidien de l’asthmatique.

Mesurer régulièrement le débit respiratoire

Connaitre le débit respiratoire est une chose vitale pour un asthmatique. Il peut le faire auprès de son médecin ou le vérifier à l’aide d’un débit mètre de pointe disponible en pharmacie. Grâce à ce suivi, il sera possible de déterminer l’efficacité de traitement. Il sera ainsi possible d’anticiper les mesures à prendre lors des nouvelles crises. Pendant les contrôles, l’asthmatique doit transmettre à son médecin le nombre d’utilisations de son inhalateur afin qu’il évalue la réceptivité du patient face au traitement.

Pratiquer du sport

L’asthme figure parmi les problèmes respiratoires les plus fréquents surtout chez les enfants de bas âge. En pratiquant régulièrement du sport, l’asthmatique améliore sa capacité pulmonaire. Faire de la natation et du footing est fortement recommander à un asthmatique pour leurs bienfaits sur le système respiratoire. Toutefois, les activités qui réclament des efforts trop importants sont à éviter. Faire du sport durant les périodes froides est également déconseiller. À cette période, il faut privilégier les activités physiques d’intérieur.

Éviter le tabac et son environnement

Les cigarettes figurent parmi les éléments déclencheurs des crises d’asthme. En effet, elles agissent négativement sur les poumons. Rien que le fait d’inhaler une fumée de cigarette peut entrainer des picotements dans la gorge. Ainsi, un asthmatique doit impérativement bannir la cigarette de la maison. Les poussières et les atmosphères enfumées sont également déconseillées à ceux qui ont des problèmes respiratoires.

Prendre soin de la maison

La chambre à coucher d’un asthmatique doit être bien propre. La présence de poussière et les acariens existent le poumon donc provoquent les crises d’asthme. Ainsi, il est conseillé de dépoussiérer régulièrement toute la maison afin d’éviter l’entassement de poussière. Les rideaux épais et les tapis sont à proscrire surtout dans la chambre à coucher. Pour les couvertures, les matelas et les oreillers, les matières synthétiques doivent être abandonnées au profil des matières hypoallergéniques. Dans la maison, pour éviter toute trace d’humidité, il faut bien aérer la maison.

Éviter la compagnie des animaux domestiques

Les asthmatiques et les animaux domestiques ne font pas bon ménage. Le contact avec les chiens et les chats, du fait de leur poil, est fortement déconseillé à une personne souffrant d’asthme. Cependant, les cobayes et les hamsters sont également à proscrire. En effet, leur logis peut parfois entrainer des odeurs insupportables pour les asthmatiques.

Posts created 33

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut