Les plantes qui vous aident à arrêter de fumer

Il n’est plus nécessaire de rappeler les effets destructeurs du tabac sur la santé. Toutefois, arrêter de fumer n’a rien de facile. Une volonté en béton ne suffit pas pour arrêter de fumer. Le fumeur a besoin d’une aide supplémentaire. Et pourquoi ne pas puiser dans les plantes pour trouver un allier pour aider à surmonter cette phase de transition ? Il est important de noter que les plantes sont là uniquement pour soulager l’anxiété due au manque en nicotine et pour mitiger le syndrome de sevrage.

Le gingembre

Un sujet qui a arrêté de fumer souffre le plus souvent de nausée et d’anxiété. Le gingembre plus particulièrement le rhizome réduit l’envie de fumer. Grâce à son goût et son odeur très prononcés, il fait oublier l’envie de la cigarette. De plus, il contribue à la détoxification du corps par les pores. Durant la période de sevrage, il est conseillé d’intégrer le gingembre dans les plats comme un condiment. Le gingembre se consomme aussi sous forme de thé ou d’infusion. Avec un peu de miel, il sera plus facile à avaler.

La réglisse

Depuis la nuit des temps, la réglisse a été utilisée pour substituer le tabac. La réglisse est appréciée pour ses bienfaits apaisants et calmants. Lorsque l’envie de fumer revient, il est conseillé de prendre de la réglisse en poudre, en infusion ou en bâton. Certains aiment reproduire l’habitude gestuelle de la consommation de cigarette avec une tige de réglisse. Mais, dans la plupart du temps, la réglisse peut être consommée en infusion. Par ailleurs, cette plante renferme des éléments qui aident le corps à prévenir le cancer de la peau. Consommer de la réglisse est contre-indiquer pour les personnes qui souffrent de diabète au risque de produire une interaction avec certains médicaments.

le millepertuis

C’est un antidépresseur naturel. Il se révèle de ce fait être un allier incontournable pour accompagner un traitement à l’arrêt du tabac. En effet, le millepertuis aide à la détente. Durant la période de sevrage, il est associé avec de la mucuna sous forme d’EPS pour réduire pour réduire et réguler les désagréments provoqués par le traitement.

Posts created 33

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut