Insuffisance cardiaque : savoir vivre avec

L’insuffisance cardiaque est une des maladies chroniques les plus connues du grand public. Au quotidien, elle conduit à un sentiment de perte de maîtrise du corps et de la vie. À côté des prises régulières de médicaments et du suivi médical régulier, un mode de vie bien planifié s’impose.

Une alimentation surveillée

insuffisance-cardiaque-alimentation-equilibreeL’alimentation joue un rôle capital dans le travail du cœur surtout chez les personnes souffrant d’une insuffisance cardiaque. Au quotidien, une alimentation variée est à conseiller. De plus, les fruits, les légumes frais, les céréales et les légumes secs sont à privilégier. Les aliments trop salés comme les surgelés sont à éviter, car ils favorisent la rétention d’eau et de sel qui aggrave l’insuffisance cardiaque.
Pour ce qui est des boissons, l’excès en alcool entraine un retentissement sur les muscles du cœur, ce qui peut accentuer l’insuffisance cardiaque. La consommation d’alcool accélère aussi le rythme cardiaque. Ainsi, pour ceux qui souffrent d’un problème d’insuffisance cardiaque, il convient de réduire autant que possible la quantité d’alcool à consommer.

Une vie active

insuffisance-cardiaque-marche-à-pied-2Même ceux qui souffrent d’une insuffisance doivent maintenir une vie active. Pour ce qui est de la pratique des activités physiques, elle doit résulter de l’accord préalable du médecin. Les possibilités et les fréquences dépendent de la stabilité de l’insuffisance cardiaque. En effet, les activités physiques contribuent à améliorer les capacités des muscles notamment ceux du cœur.
Ainsi, avant de reprendre une activité physique, le médecin réalise un bilan de l’état du malade. Parmi les activités les plus recommandées figurent la marche et la marche à pied. Les activités en milieu aquatique sont également conseillées, car elles permettent de se muscler en douceur.

Une vie sans tabac

insuffisance-cardiaque-vie-sans-tabacLe tabac contient des substances qui peuvent détériorer le cœur et les artères particulièrement les artères coronaires. Le tabac favorise l’apparition de lésions des vaisseaux sanguins. Il favorise également l’accumulation d’agrégats dans les vaisseaux sanguins. Ainsi, fumer est à déconseiller pour ceux qui souffrent d’une insuffisance cardiaque. Certes, arrêter de fumer n’a rien de facile. Le médecin traitant peut prescrire des patches ou des pâtes à mâcher à la nicotine

Posts created 33

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut