Comment reconnaître une infection urinaire ?

Lorsque vous ressentez une sensation de brûlure lors de la miction, cela peut être le signe d’une infection urinaire. Cette maladie est très courante. Il faut tout simplement apprendre à la reconnaître pour commencer la prise en charge très tôt.

Les symptômes de l’infection urinaire

Pour les femmes comme pour les hommes, l’infection urinaire se manifeste par des picotements au moment d’uriner. Le patient peut aussi ressentir de la brûlure lors de la miction. De plus, cette personne urinera plus fréquemment qu’à ses habitudes, surtout la nuit. Si en plus, le fluide évacué a une couleur différente ou une odeur inhabituelle, alors il s’agit effectivement d’une infection urinaire. Ce sont les symptômes de la maladie lorsque les bactéries responsables se trouvent encore dans la vessie ou le conduit d’évacuation vers le méat. Si vous présentez ces symptômes, découvrez tout de suite toutes les solutions sur le Guide de l’infection urinaire. Si la prise d’antibiotique sans ordonnance n’apporte aucun résultat, consultez un médecin.

Quelques signes indiquant qu’il faut consulter

Lorsque la personne commence à avoir de la fièvre, cela indique que les bactéries sont sur le point de gagner du terrain. Le patient peut même frissonner lorsque les micro-organismes pathogènes progressent vers les reins. En cas d’atteinte rénale, le thermomètre peut indiquer une température élevée. La personne éprouve parfois une douleur insoutenable au bas ventre et aux organes génitaux. Des épisodes de vomissement surviennent. Puis, l’état général du malade se dégrade. Avant d’arriver à ce stade, il faut consulter.

Chez les enfants et les personnes âgées

Les enfants ont un système de défense immunitaire légèrement différent de ceux des adultes. Face à une infection urinaire, un jeune patient peut avoir une fièvre prononcée qui ne s’accompagne d’aucune douleur. L’énurésie indique parfois qu’une invasion bactérienne se tient dans le système uro-génital. Pour les patients du troisième âge, la maladie s’accompagne souvent d’une prostatite. Les seniors qui vivent avec cette pathologie rencontrent parfois des soucis d’incontinence. Il arrive aussi que l’infection survienne en même temps qu’un trouble digestif.

Posts created 33

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut